AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 l'altitude, source de réflexion [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Greg Uncher


avatar

Masculin Nombre de messages : 18
Ordre : Assassins
Arme : Faux
Spécialité : Dormir
Date d'inscription : 16/11/2008

MessageSujet: l'altitude, source de réflexion [libre]   Dim 16 Nov - 19:43

Ce n'est pas étrange pour des assassins d'avoir une église ? Concernant Greg, ça faisait vraiment bizarre et presque en trop dans le village, ce qui ne l'empêchait pas pour autant de s'y rendre histoire de profiter de la fraicheur et du silence de ce lieu, qui aurait cru qu'il apprécierait ce genre de trucs, c'est pourtant ennuyeux à mourir et puis la religion malgré qui devrait s'y intéresser ce n'est pas sa tasse de thé. En gros, lorsqu'il y va c'est ou pour faire une grosse sieste ou lorsqu'il veut un peu de silence et encore, lorsqu'il veut du silence c'est pas dans l'église qu'il va c'est plutôt en haut, tout en haut. A vrai dire, le silence et l'altitude c'est tout ce qui faisait son paradis sur terre, honnêtement comme garçon, il n'était pas très compliqué.
Mais de toute façon, il savait lui même qu'il ne pourrait se satisfaire de l'idée qu'il se faisait du paradis, passer son temps dans les airs dans un silence pesant c'est vite lassant. C'est pour ça que l'assassin se cherchait depuis quelques temps une passion ou un talent autre que celui de tuer, en fait, cette fois ci pour changer, le jeune homme venait à l'église afin de réfléchir.
Réfléchir à son futur, réfléchir à quoi faire de sa vie et réfléchir surtout à quand il pourrait enfin aller en en quête de templier dégénérés ou de sarrasins complètement stupides. C'est ainsi qu'il définissait les ennemis des assassins, qui eux sont plus pacifique malgré leur nombreux meurtre, en tout cas c'est ce qu'on lui avait apprit et Greg aimait bien l'idée alors à quoi bon chercher un autre point de vue.

Marchant furtivement parmi les passants avec sa capuche sur la tête et les mains dans les poches, le tueur avançait rapidement et silencieusement comme la plupart des autres personnes autour de lui, peut-être qu'un assassin ne se devait pas forcément d'être rapide et silencieux mais pour lui c'était à peu près le B.A BA de son job, donc avec le temps et l'habitude même dans la vie de tous les jours, il était planqué derrière cette capuche dissimulant ces cheveux rouges et en marchant vite le jeune homme s'assurait aussi de ne pas être remarqué.
Au bout de quelques mètres à flotter pratiquement au dessus du sol, Greg se retrouva devant la façade de l'église, les vitraux en plein jour se débrouillaient toujours pour l'éblouir avec l'aide des rayons du soleil mais comme il n'était pas venu là pour se faire un tête à tête avec ceux là, Greg, laissa passer ce qui pour lui semblait être une provocation de la part de ces vitres de couleurs.
D'habitude, le jeune homme détestait montrer ces dons en public mais là, il se résigna et ferma les yeux afin d'optimiser sa concentration déjà entourant ces pieds des sortes de vague composées d'air semblaient s'éloigner de lui témoignant de la puissance qu'il dégageait, le signal du relâchement de cette énergie c'était souvent lorsque les yeux de l'assassin s'ouvraient enfin à nouveau. Ces pieds quittèrent le sol vivement et un bond impressionnant traça dans l'air une trajectoire impressionnante et en un rien de temps le corps du jeune homme se retrouvait à hauteur du toit de l'église. Quelques pas plus loin, il se retrouva avec un pieds sur la point de la toiture en équilibre avec un corbeau sur l'épaules ce corbeau n'était même pas l'une de ces invocations, en fait, bizarrement il s'étaient liés de part leur silence commun d'une amitié presque incompréhensible. Alors à l'occasion, l'épaule du tueur servait de perchoir à ce brave animal.

En tout cas, l'altitude, on ne pouvait pas dire que ça lui déplaisait, c'était pour lui un signe de supériorité qu'il avait sur tous les autres, c'était agréable de se sentir dominant mais plus encore ce qu'il préférait c'était ce rapprochement vers le ciel et de son point de vue, c'était aussi un pas vers sa liberté tant recherchée. Mais ce qu'il attendait avant d'acquérir enfin celle ci, c'était l'autorisation, d'un maitre des assassin ou même du seigneur de ceux là.
Tant qu'on ne lui donnera pas l'autorisation de déserter les camps des assassins alors, le jeune homme patienterait, jusqu'à sa mort s'il le faut et finalement s'il meurt, ce sera aussi le signe d'une liberté retrouvée, non ?


*Quand cette guerre cessera-t-elle ?*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
l'altitude, source de réflexion [libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le pois congo : source de protéines et de devises
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Réflexion sur la question constitutionnelle aujourd'hui

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassins » :: ▫ ERASYA ▫ :: ▫ DISPENSAIRE ▫ :: ▫ EGLISE D'ERASYA-
Sauter vers: