AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 "chef un p'tit verre on a soif..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Abel Norkar


avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Ordre : Assassins
Arme : Rapière
Spécialité : Infiltration
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: "chef un p'tit verre on a soif..."   Lun 10 Nov - 14:13

    Installé dans un coin de la taverne bondée à cette heure ci, la maître assassin observait, c'était bien simple, Abel observait toujours tout, essayant de trouver les failles, les points forts, les raisons d'être...
    S'il n'avait pas d'élève pour le moment, c'était uniquement parce que ce qu'il en avait observé ne lui convenait pas, tout simplement.
    Lorsqu'une jeune femme vint lui demander ce qu'il désirait, il demanda la même chose que d'habitude, un petit alcool fait maison par le tavernier. Abel était habitué de cette taverne, il essayait d'y passer chaque fois qu'il était à Damas, une ville que l'assassin aimait beaucoup au demeurant.
    Il y venait après ses missions pour se détendre, ici tout le monde le connaissait, mais personne ne connaissait son métier, on murmurait qu'il travaillait pour Saladin comme espion, qu'il était de ceux qui arpentent les rues la nuit à la recherche d'un défi à leur mesure, qu'il était un ancien croisé qui avait abandonné ses vues destructrice lorsqu'il avait contemplait la merveille qu'était cette cité...
    Il se disait beaucoup de chose, mais aucune n'était vraie, de toute façon, Abel n'en avait cure, tous ces bavardage avaient le don de l'amuser, de le mettre en danger souvent et d'attirer les femmes dans son lit, parfois.
    Il prit le verre que la jeune femme lui apporta, c'était l'une des filles du tavernier, une personne discrète et souriante qui ne prononçait jamais un mot plus haut que l'autre.

    Abel but son verre, satisfait par le goût sucré de sa boisson, il était bien ici, un peu comme chez lui...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5essence.forumsactifs.com/forum.htm
Yassir Abdel Bassir


avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 26
Ordre : Sarrasins
Arme : Cimeterre ( Sabre Sarrasin )
Spécialité : Infiltration / Les combats au sabre
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: "chef un p'tit verre on a soif..."   Lun 10 Nov - 15:43

Et voici donc une matinée de travail au service de Saladin qui se termine. Aujourd'hui, j'ai été confié à la garde d'une partie de rempart à l'est de la ville, un travail plus qu'évident à réaliser. Surveiller les allées et venues au loin, les personnes qui désirent rentrer dans Damas maus qui doivent avant tout montrer pate blanche.
Des chevaux sauvages sans intérêts mais aussi les rapaces qui pourraient éventuellement porteurs de messages. Guetter, vérifier que le matériel de protection fonctionne encore et j'entends par là les catapultes qui doivent être en permanence vérifiées. On ne sait jamais, peut-être que des traitres saboteurs sont actuellement en ville.
Enfin un travail de soldat de base comme le font jour après jour des centaines et des centaines de soldats sarrasins comme moi. Damas ne doit en aucun cas tomber aux mains de l'ennemi, sa serait alors un échec total mais aussi un véritable carnage dans les deux cas car les templiers mais aussi les chevaliers croisés savent très bien à quel point nous atre sarrasins sommes attachés à nos terres...

Alors, quand le soleil fut à son point le plus haut dans le ciel ce qui signifie donc le milieu de journée et quand un garde vint dans le but de me relayer, je lui fais un bref rapport de la situation de la matinée avant de descendre des remparts.
J'ai désormais un petit moment à me consacrer car il me faut manger et boire avant de retourner travailler dans l'après midi mais cette fois ci dans le quartier commerçant. Là bas il y a beaucoup de voleur qui ne méritent qu'à avoir le bras coupé comme simple châtiment exemplaire.
Sur le chemin, je marche, main gantée sur le pommeau de mon cimeterre qui est mon arme la plus fidèle. Un sabre sarrasin d'une très grande qualité et qui serait prêt à trancher vif tous ceux qui oseraient se mettre en travers de mon chemin. Mais je ne suis pas de ceux qui font dans l'esprit barbare car la précision et les beaux combats sont avant tout ma spécialité.
Il en va de même pour les griffes que je porte à chacun des doigts de ma main gauche, entièrement gantée de métal jusqu'au haut du poignet. Le résultat d'une opération fortement réussit suite à un combat ayant mal tourné pour moi. Une main coupée mais aujourd'hui ce gant qui tient encore mieux qu'un os et qui a le don de couper également tout ce qu'elle le désire.

Enfin bon, je dois cesser de penser à tout ceci car après tout ce n'est que du passé. Me concentrer désormais sur ce que je m'apprête à faire et bien vite, j'arrive à l'une des tavernes dont j'ai l'habitude de fréquenter. Ouvrant la lourde porte en bois en bois de celle ci, je laisse entrer avec moi un léger courant d'air chaud et un petit nuage de poussière du désert comme il y en a partout en ville.
Certains regards se tournent vers moi, d'autres savent déjà qui je suis mais aux yeux de tous ces citoyens, je ne suis qu'un simple garde mais néanmoins très dangereux. Beaucoup d'entres eux savent les sentences que je me donne le droit de faire tomber car Saladin en personne en a donné l'autorisation à toute son armée dans le seul but de faire de Damas une ville respectable ne connaissant pas le crime et les méfaits. Alors, je m'avance sans hésiter, passant entre les rangées de tables où je remarque les conversations se stopper pour reprendre suite à mon passage. Sa me fait sourire de voir les citoyens réagir ainsi mais... je n'y peux rien désormais. J'ai bien entendu remarqué la présence de cet homme assis dans un coin de la taverne qui ne fait pas partit du peuple de Dams mais je ne le regarde pas. Sans doute un marchand ou un visiteur de passage mais jusqu'à présent rien de bien suspect. Et pourtant, je l'est déjà vu dans le coin plusieurs fois auparavant, espérons seulement qu'il ne soit pas entrain de préparer un mauvais coup contre Dams mais à en croire les rumeurs, il est un associé très proche de Saladin en personne.

Je finirai bien par le découvrir de toute façon alors je m'assois sur l'un des tabourets typiques de cette taverne, face au comptoir. Aussitôt, le tavernier m'apporte un bol de fruit et une choppe remplie d'eau de source. Et avant qu'il ne s'en aille, je dépose trois piécettes dorées à coté de tout ceci que je fais glisser dans sa direction de ma main gantelée provoquant un léger bruit de raclure sur le bois dur du comptoir.
Me remerciant, il finit bien vite par prendre l'argent avant de retourner vaquer à ses occupations me laissant seul face à toute cette victuailles. Et de ma main tout à fait normale, je commence à manger le raisin lentement, les faisant glisser un à un entre mes lèvres pour que ceux ci aillent ensuite terminer leur course dans mon estomac si grand soit-il...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Norkar


avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Ordre : Assassins
Arme : Rapière
Spécialité : Infiltration
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: "chef un p'tit verre on a soif..."   Ven 28 Nov - 2:19

    Abel, toujours aussi observateur avait vu le garde de Salladin entrer, mais ce n'était apparemment pas le cas de tout le monde.
    Alors qu'il observait une table toute proche où se déroulait une partie de dés, il commença à sentir que les choses dégénéraient, les hommes élevaient la voix de plus en plus haut et soudain, l'un d'eux sortit une dague, pour tenter de la planter dans l'homme qui lui faisait face, mais celui-ci renversa bruyamment sa table pour s'en servir comme bouclier contre l'attaque de l'autre, tout en dégainant un cimeterre, rapidement imité par son camarade.
    Les gens dans l'auberge s'affolèrent et un vent de panique se mit à souffler dans l'auberge, les clients se bousculant et se marchant dessus pour tenter de sortir les premiers, ce qui, au final, causait beaucoup plus de mal que de bien.

    Au milieu de cette pagaille généralisée, un groupe d'hommes, peut-être des amis de l'homme à la dague ou des gens qui cherchaient un peu d'action, entra dans le combat qui se déroulait au milieu de l'auberge.
    L'aubergiste lui-même tentant d'y mettre fin comme il pouvait.

    Dans ce chaos, Abel était resté tranquillement assis dans son coin à boire son verre, sans paraître beaucoup se soucier de tout cela, personne ne lui prêtait attention, son pouvoir et sa discrétion naturelle faisaient le nécessaire, lorsqu'un objet où un projectile arrivait vers lui, il se contentait de le parer avec une petite dague qu'il tenait de sa main libre. Les combattants ne s'intéresser à lui, il ne s'implica donc pas dans le combat en cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5essence.forumsactifs.com/forum.htm
Yassir Abdel Bassir


avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 26
Ordre : Sarrasins
Arme : Cimeterre ( Sabre Sarrasin )
Spécialité : Infiltration / Les combats au sabre
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: "chef un p'tit verre on a soif..."   Dim 30 Nov - 0:35

Tout est parfait, tout d'abord cette coupe d'eau de source, cette corbeille de fruits divers puis cette chaleureuse ambiance qui reste la même à chaque fois que je viens ici. A croire que les tavernes de Damas sont les plus fréquentées et aussi les plus joyeuses de tout le pays entier. En tout cas, cette taverne reste pour le moins ma favorite et je suis loin de changer d'avis bien que quelque chose me perturbe à chaque fois ou presque. En général, c'est dans cette taverne que des paris de dés ont lieu et cela finit à chaque fois en bagare générale et je risque bien d'assister à l'une de celle ci dans les minutes qui suivent à en croire les paroles qui commencent à monter dans mon dos. Je ne me préoccupe dors et déjà plus de l'homme assis dans un coin de la taverne quand j'entends les premières insultes toujours dans mon dos, ce bruit de table qui se renverse et par la suite, les bruits de coups. Même le taverne ayant sauté son comptoir est partit à la rencontre des bagarreurs pour les faire s'arrêter immédiatement mais rien n'y fait.

Je ne bouge presque pas d'un poil, seule ma main continue de ramener des raisins dans ma bouche quand mes sens furent alertés par un objets volant en direction de l'inconnu qui dévia la trajectoire de celui ci par un simple geste de la main tenant une petite dague.
Finalement, celui ci n'est pas de Damas, personne ne possède d'aussi beau réflex à part les soldats de Sarrasin. Et ayant décidé d'en savoir un peu plus, il me faut tout d'abord intervenir pour mettre un peu de calme dans tout ca. Je le regarde donc du coin de l'oeil quand un malfaiteur bien trop bête pour agir avec discrétion saisis à tabouret qu'il éleva au dessus de sa tête dans le but de me le fracasser sur la tête. Sans doute n'a t-il pas vu qui je suis en réalité mais ce n'est pas grave car déjà ma main lache le raisin et dans un élan d'action je me retourne afin de l'agripper par le col tout en me levant.
De ma main solidement gantée, je saisis le tabouret que je laisse aussitôt tomber sur le sol sur le coté de la taverne, ce même tabouret vint même terminer sa course aux pieds de l'inconnu toujours assis à sa place. Je regarde quand à moi le malfrat que je tiens d'une seul main alors qu'à son tour il me regarde d'un air horrifié. C'est sans doute ma main gantée qui l'effraye beaucoup, c'est la réaction produite chez tout ceux qui passent par là.


« Dégages de là où tu te retrouva bien vite à moisir dans les prisons de Saladin ! »

La bagarre s'arrête peu à peu alors que je le laisse tomber à deux ou trois mètres face à moi. Aussitôt, le voilà qu'il se relève et quitte la taverne en courant tout comme le reste des clients. Certains sont amochés, d'autres ont eux ce qu'ils voulaient c'est à dire un peu d'action alors que le tavernier lui commence tout juste à tout remettre en ordre.
D'un petit signe de la tête et d'une faible voix, il me remercie enfin alors que je ramasse un tabouret sur lequel je m'assois une nouvelle fois face au comptoir. Rien n'a bougé, mon eau et mes fruits sont encore là mais un autre détail me perturbe encore.
L'inconnu est toujours là, celui ci ne semble pas avoir comprit que la taverne a besoin d'être vidée pour être rangée avant sa prochaine ouverture. Je le regarde cette fois ci droit dans les yeux afin de m'assurer qu'il n'est pas un soldat de Sarrasin puis une fois sûr et certain, je lui demande à voix haute.


« Het toi là bas ! Où as tu appris à avoir de tels réflexes ?! »

Simple question par simple curiosité mais j'espère vraiment qu'il finira par me répondre assez vite car je ne voudrai pas être obligé de l'emmener de force face à Sarrasin ou ses supérieurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abel Norkar


avatar

Masculin Nombre de messages : 31
Ordre : Assassins
Arme : Rapière
Spécialité : Infiltration
Date d'inscription : 19/10/2008

MessageSujet: Re: "chef un p'tit verre on a soif..."   Dim 30 Nov - 21:40

    Comme il s'y attendait, le garde, s'occupa de régler les troubles et il put continuer à boire en paix, la plupart des clients étaient partis, mais il connaissait un peu l'aubergiste et celui-ci ne lui en voudrait surement pas de rester pour terminer son verre.
    Il faisait enfin calme lorsque le garde l'aborda avec une certaine impolitesse :

    Citation :
    « Het toi là bas ! Où as tu appris à avoir de tels réflexes ?! »

    - Je vous prierai de vous adresser poliment à moi lorsque vous désirez une réponse, garde.

    Il avait presque craché le dernier mot, avec un mépris certain, certes son passé de noble était loin, mais Abel gardait certaines manières qu'il avait apprises dans son enfance et ne supportait pas l'oubli de la politesse élémentaire lorsqu'on s'adressait à lui.
    Même se collègues maîtres assassins ne se seraient pas permis de l'appeler à travers la salle d'une auberge comme une vulgaire servante.
    Pour la peine, il se contenta de l'ignorer simplement et poursuivit comme si de rien n'était.
    Lorsqu'une serveuse passa, il lui demanda un en-cas léger pour apaiser la faim qui commençait à pointer le bout de son nez. Il lui murmura quelque chose et elle alla directement dire au garde le message qu'il lui avait fait transmettre.


    - Ce monsieur dit que si vous désirez quelque chose de lui, il vous faudra faire le déplacement jusqu'à sa table, c'est, selon lui, là moindre des choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://5essence.forumsactifs.com/forum.htm
Yassir Abdel Bassir


avatar

Masculin Nombre de messages : 33
Age : 26
Ordre : Sarrasins
Arme : Cimeterre ( Sabre Sarrasin )
Spécialité : Infiltration / Les combats au sabre
Date d'inscription : 02/11/2008

MessageSujet: Re: "chef un p'tit verre on a soif..."   Lun 1 Déc - 0:24

A première vue, l'inconnu ne semble pas apprécier la manière dont je l'est aborder et même si je suis en droit de le mettre hors d'état de nuire lui aussi je me retiens. Faisant donc comme si je n'avais rien entendu, je continue de manger sans le regarder désormais mais je sens que c'est loin d'être terminé avec lui. Un inconnu avec de tels réflexes qui vient dans une taverne tout à fait banale de Dams et en plus qui parle avec des airs de nobles, ce n'est vraiment pas normale.
J'attends encore, j'essaye d'analyser la situation avec calme et un peu de recul afin de voir si je ne l'est pas déjà vu quelque part. De plus, avec ces rumeurs qui courent en ville comme quoi des soldats croisés se tiennent près à attaquer Damas, je dois prendre d'avantage de précaution.

Si ca se trouve, il est lui même un soldat croisé venu ici afin d'étudier plus en détail les défenses de la ville avant d'aller prévenir ses supérieurs, je n'en sais rien du tout en réalité. Mais bon, bien vite une serveuse vint dans le but d'aider le tavernier à ranger les lieux mais celle ci se fit intercepter par l'inconnue qui lui glissa quelques mots dans le creux de l'oreille.
Et à ma grande surprise, cette même serveuse vint à ma rencontre dans le but de me dire ce que l'homme désirait faire passer comme message indirectement avec ma personne. Encore une façon bien étrange de se tenir dans une ville telle que Damas, avec tout ce que j'ai vu il y a bien longtemps que j'aurais put l'envoyer en geôle et ce en quelques instants seulement.
Mais je décide finalement de jouer le jeu est après m'être assuré que la servante soit partie vaquer à ses occupations, je me lève assez lentement tout en empoignant ma choppe remplie d'eau puis je me mets à marcher vers la table de l'inconnu.
Arrivant à hauteur de celle ci, je m'assois face à lui sur un petit tabouret tout en déposant la choppe entre nous deux sur la table puis je le regarde dans les yeux un long moment avant de finir par le lui annoncer.


« Bien... je suis là, permettez moi désormais de vous demander où avez vous appris à avoir de tels réflexes. A Damas, seuls les soldats sont capables de telles choses, j'en conclus donc que vous êtes un étrangers et je raoute par la même occasion que vous ne ressemblez en rien à un sarrasin... »

Ma déduction est bonne et lui même le sait, le seul problème reste à savoir ce qu'il vient faire à Damas est c'est là que j'agis en tant que soldat sarrasin au service de Saladin. Espérons simplement que cette nouvelle rencontre puisse m'être bénéfique et qu'elle ne m'attire pas d'avantages d'ennuis car si j'en crois les habitudes des lieux, un groupe de soldats ne va pas tarder à arriver après chaque bagarres comme d'habitude pour faire un rapport.
Et oui depuis quelques temps les choses ont changés à Damas et surtout depuis que les assassins sont venus en ville il y a de cela bien longtemps déjà dans le but de tuer des personnalités hauts placées.
Car dans cette guerre, ceux qui ont agis le plus sans se préoccuper de ce qu'ils faisaient étaient bien les assassins, tous aveuglés par leur supérieur qui leur avait ordonné de tuer des cibles en particulier en leur faisant croire que la guerre serait alors terminée... mais ca ne faisait qu'empirer les choses à chaque mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: "chef un p'tit verre on a soif..."   

Revenir en haut Aller en bas
 
"chef un p'tit verre on a soif..."
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» DECLAN&JENNIFER- "Parlons autour d'un verre"
» Un p'tit verre, on a soif ! Hic ! [PV Tirya]
» Aelred Aodan Flaherty # "Vous voulez un whisky ?" "Juste deux doigts." "Vous ne voulez pas un whisky d'abord ?"
» Chef un petit verre on a soif ! ♫ [Thor, Hercule et Hel]
» " NUCLEAIRE - " L'impact est très difficile à évaluer ".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Assassins » :: ▫ DAMAS ▫ :: ▫ QUARTIERS MOYENS ▫ :: ▫ TAVERNE-
Sauter vers: